Assurance auto risques aggravés : voiture incendiée, tout savoir

Votre voiture a été incendiée et vous vous demandez comment être indemnisé ? Vous trouverez dans cet article la procédure à suivre pour obtenir l’indemnisation d’une voiture incendiée si votre contrat d’assurance auto risques aggravés comporte la garantie incendie et des indications sur les recours possibles en l’absence de garantie incendie.

La garantie incendie : c’est quoi ?

La garantie incendie est une protection contre l’incendie ou l’explosion d’un véhicule qui ne fait pas partie automatiquement du contrat d’assurance auto risques aggravés.

La souscription d’une garantie incendie permet de bénéficier d’une indemnisation à condition que les dégâts causés par l’incendie soient d’origine accidentelle (événements climatiques, problèmes électriques par exemple) ou malveillante (vandalisme ou attentat par exemple). Ainsi, les incendies de véhicules provoqués volontairement ou non par l’assuré sont exclus de toute indemnisation.

La voiture incendiée est :

  • Soit remplacée si elle est complètement détruite ;
  • Soit réparée si les dégâts sont partiels et réparables.

L’indemnisation est calculée en fonction :

  • Soit de la valeur de remplacement de la voiture : sa cotation à l’argus ;
  • Soit de sa valeur à neuf ou valeur d’achat.

Selon les conditions particulières du contrat d’assurance auto, une franchise peut aussi être appliquée sur le montant de l’indemnisation. La franchise est le montant qui reste à votre charge lors de la résolution de votre sinistre.

Lors de la souscription d’une garantie incendie, il est indispensable de comparer les options des différents contrats proposés.

Comment être indemnisé avec une garantie incendie ?

Si votre contrat d’assurance auto risques aggravés comporte la garantie incendie, les étapes pour être indemnisé sont les suivantes :

  1. Déclaration du sinistre auprès de votre assureur dans les 5 jours ouvrés après la découverte du véhicule incendié ; veillez à ne pas dépasser ce délai ;
  2. Dépôt d’une plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie pour incendie criminel ;
  3. Examen du véhicule par un expert professionnel mandaté par l’assureur afin d’évaluer le montant des dommages ;
  4. Indemnisation en fonction des conditions particulières de votre contrat. Vous avez le choix entre différentes formules plus ou moins complètes.

Dans le cas où vous contestez le montant de l’indemnisation proposé, vous avez la possibilité de demander, à vos frais, une contre-expertise.

Que faire si votre contrat d’assurance ne comporte pas de garantie incendie ?

La première démarche à effectuer après l’incendie de votre véhicule et de prévenir votre assureur afin de résilier votre contrat d’assurance auto risques aggravés.

Ensuite deux possibilités de recours s’offrent à vous :

  1. Demander une indemnisation à la Commission d’indemnisation des victimes d’infraction (CIVI), indemnisation soumise à conditions notamment de revenus.
  2. Présenter une réclamation à la préfecture de votre lieu de résidence en invoquant l’article L.211-10 du Code de la sécurité intérieure si votre voiture a été incendiée lors de violences urbaines : vandalisme collectif, émeutes…

Les automobilistes qui souhaitent donc se prémunir contre les conséquences de l’incendie ou de l’explosion de leur véhicule doivent souscrire une garantie incendie. Votre assureur propose alors soit une extension de garantie d’un contrat d’assurance auto risques aggravés existant, soit la souscription d’une assurance auto risques aggravés plus protectrice telle qu’une assurance tous risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *