Outils de couture pour le cuir

Certains projets nécessitent l’assemblage du cuir, que ce soit pour le style ou la fonction. Les outils de couture pour cuir offrent les moyens de rendre cette tâche facile et amusante.

Les outils de couture pour le cuir comprennent un large éventail d’articles utilisés pour coudre le cuir. Ils incluent généralement des aiguilles, du fil, des machines à coudre et des outils pour tenir le cuir pendant que vous cousez. Au sein de ces groupes, il existe un grand nombre d’options disponibles qui répondent à tous les besoins, styles et préférences.

Quels sont donc les outils les plus utiles pour le type de projet sur lequel vous travaillez ? Nous allons en savoir plus.

Que sont les outils de couture en cuir ?

Les outils de couture pour le cuir et l’équipement de couture pour le cuir font partie des outils d’artisanat du cuir qui permettent de coudre et d’assembler le cuir. Il s’agit principalement d’outils pour coudre le cuir. Ces outils sont souvent utilisés à la main, mais il existe également des machines. En outre, il existe des outils qui permettent de tenir le cuir pendant qu’il est cousu. Cela va donc bien au-delà de l’aiguille et du fil standard, bien que ceux-ci soient également importants.

Si le cuir peut être assemblé à l’aide de matériel tel que des rivets et des œillets, la couture offre une multitude de moyens fonctionnels et esthétiques pour assembler les matériaux en cuir. Les outils de couture du cuir sont utilisés pour fabriquer une infinité d’articles en cuir, notamment des portefeuilles, des sacs, des ceintures, des vêtements et des chaussures. Découvrons quelques-uns de ces outils.

Aiguilles à coudre en cuir

Les aiguilles à coudre en cuir sont des pièces d’acier étroites et cylindriques dotées d’une pointe acérée à une extrémité et d’une petite ouverture, ou « chas », à l’autre. Le fil est fixé à travers le chas, et la pointe acérée de l’aiguille est poussée à travers le matériau. En traversant le matériau, l’aiguille tire le fil. Cette opération est répétée le long du bord des pièces de cuir, ce qui donne une ligne de « points », le fil liant les pièces de cuir ensemble.

Aiguilles en cuir

Les aiguilles à coudre sont utilisées depuis plus de 40 000 ans. Aujourd’hui, ces outils pour coudre le cuir se déclinent en un large assortiment d’options. Il existe des aiguilles spécifiques au cuir qui ont des pointes plus larges pour aider à percer les cuirs épais. Il existe des aiguilles courbes (en forme de demi-lune) qui facilitent le passage à travers des matériaux plus épais comme le cuir et la toile. De très petites aiguilles permettent de coudre plus facilement des cuirs plus petits et plus fins tout en laissant un trou plus petit.

Certaines de ces aiguilles pour cuir ne sont qu’une grosse aiguille à coudre. La taille et la force supplémentaires sont nécessaires pour passer à travers le matériau lourd.

Il existe également des aiguilles pour machines à coudre le cuir motorisées, chacune ayant une taille et des caractéristiques de performance uniques en fonction de l’utilisation prévue. Une aiguille à coudre, qu’il s’agisse d’une aiguille manuelle ou d’une aiguille utilisée dans une machine à coudre le cuir, sera probablement l’une des choses qu’un travailleur du cuir rencontrera au cours de son expérience de l’artisanat du cuir.

Aiguille à deux branches pour le laçage du cuir

Les aiguilles à lacer à deux branches sont un type d’aiguille à coudre à la main avec deux branches qui sont utilisées pour coudre la dentelle en cuir. Les aiguilles typiques ont un chas dans lequel le fil est passé et fixé. Cela peut s’avérer délicat, voire impossible, avec certains lacets en cuir. Une fois noué par le chas de l’aiguille, le lacet serait trop gros pour passer par le trou de laçage dans le cuir.

Les lacets à deux dents ont besoin de deux dents sous tension au lieu d’un chas. Les griffes sont séparées et le matériau de laçage est glissé entre elles. Lorsqu’on les relâche, la tension entre les griffes maintient le laçage à plat et en place. Cela l’aide à conserver un profil plus fin lorsqu’il passe dans les trous de couture, en particulier les trous diagonaux.

Ces aiguilles sont généralement en métal et constituent un élément précieux de l’équipement de couture du cuir pour la couture manuelle de la dentelle de cuir.

Aiguille pour cuir de harnais de sellier

Les aiguilles pour harnais de sellier sont des aiguilles à coudre spécialisées, dotées d’une pointe émoussée et de chas forts. Comme le cuir peut être un matériau épais et résistant, ces aiguilles permettent de guider le fil sans marquer le cuir, tout en étant suffisamment solides pour tenir le coup.

Les aiguilles courantes peuvent également se casser au niveau du chas lorsqu’elles sont utilisées avec des fils plus épais et dans des matériaux plus résistants. Le chas est une partie plus fine du métal et est susceptible de se briser. Les aiguilles pour harnais de sellier sont plus solides tout autour, y compris au niveau des œillets.

Souvent utilisés en sellerie, ils peuvent également servir à la fabrication de sacs, de chaussures et à tout autre travail du cuir qui nécessite de coudre un fil épais dans un matériau épais.

Machine à coudre le cuir (machine à coudre le cuir)

Une machine à coudre le cuir est un outil mécanique motorisé utilisé pour assembler des matériaux par des points de couture. Les points de suture sont des points de connexion entre les matériaux réalisés par des brins singuliers de fibres ou de fils. Alors que la couture à la main implique de faire soigneusement chaque point un par un, la machine à coudre permet une couture beaucoup plus rapide et automatisée.

Les machines à coudre le cuir (parfois appelées machines à coudre le cuir), à un niveau élevé, ont des bobines de fil, une surface de couture, une aiguille, une source d’énergie et une pédale de commande. Les matériaux à coudre sont guidés sous l’aiguille et, lorsqu’on appuie sur la pédale de commande, l’aiguille se déplace de haut en bas, insérant des points dans le matériau.

Pendant ce temps, le matériau est déplacé à travers la machine et les points sont cousus de manière continue et linéaire. Le résultat est une rangée de points qui est propre, cohérente et solide. Si un artisan du cuir produit un grand nombre d’articles ou cherche à obtenir une finition uniforme de ses produits, les machines à coudre le cuir sont des outils indispensables.

De plus, comme il s’agit d’outils motorisés, l’effort humain nécessaire pour presser continuellement une aiguille à travers un fil épais est considérablement réduit. Ce qui aurait pu prendre des heures à la main peut ne prendre que quelques minutes à la machine.

Il existe de nombreuses options de machines. Pour choisir une machine, il est important de connaître le poids du matériau à coudre et la durabilité de la machine. Une machine robuste et bien entretenue peut durer des décennies ou plus.

Poney de piquage en cuir

Un poney à piquer est un outil en bois doté de deux bras, utilisé pour maintenir les articles en cuir en toute sécurité pendant qu’ils sont cousus à la main. Le cuir peut être un matériau épais et résistant. Parfois, le fait d’avoir deux mains libres facilite l’introduction de l’aiguille et le passage du fil. Ils sont similaires à un cheval de couture, bien que beaucoup plus petits.

Le poney de couture est généralement placé sur une chaise, et on s’assoit dessus. Sa position est sécurisée par le poids de la personne assise dessus et par deux bras verticaux qui s’étendent vers le haut pour tenir le cuir. Ils sont reliés au milieu par une vis de réglage, de sorte que l’espace entre eux peut être élargi ou rétréci. Le cuir à coudre est placé entre les bras, et les bras sont serrés, maintenant le cuir en place.

Il est toujours important de s’assurer que tout matériau qui touche le cuir pendant le processus de travail du cuir est doux et ne laisse pas d’empreintes ou de marques indésirables. Étant donné qu’il est fabriqué en bois lissé, le poney à piquer offre une surface douce pour saisir le cuir. Si vous le souhaitez, vous pouvez placer un objet doux, tel qu’un tissu ou un autre cuir, entre les bras du poney piqueur et le cuir à travailler, afin de le protéger des rayures.

Pour les artisans du cuir qui cousent souvent à la main, un poney de couture peut être un outil utile pour travailler le cuir.

Cheval de couture en cuir

Un cheval de couture est une pièce en bois de l’équipement de couture du cuir avec deux bras utilisés pour tenir les articles en cuir en toute sécurité pendant qu’ils sont cousus à la main. Le fait d’avoir deux mains libres facilite l’introduction de l’aiguille et le passage du fil dans le cuir. Ils ressemblent à un poney piqueur, mais sont beaucoup plus grands.

Le cheval piqueur repose généralement sur le sol et comprend un siège pour une personne. Deux grands bras verticaux qui s’étendent vers le haut et peuvent accueillir des articles en cuir très grands et épais. Ils sont reliés en leur milieu par une vis de réglage, de sorte que l’espace entre eux peut être élargi ou réduit. Le cuir à coudre est placé entre les bras, et les bras sont serrés, maintenant le cuir en place.

Les chevaux de couture présentent généralement des surfaces lisses en bois sur les bras, ce qui protège le cuir. Il est important que toute surface de travail qui entre en contact avec le cuir soit douce et lisse, et ne laisse pas de marques ou de rayures indésirables sur le matériau travaillé. Pour une protection supplémentaire, un matériau souple peut être placé entre les bras et le cuir à travailler, comme un tissu souple ou même un autre cuir.

Pour ceux qui travaillent sur des pièces de cuir plus grandes qui nécessitent une couture manuelle lourde, un cheval de couture peut être un complément utile à l’atelier de travail du cuir.

Pince à piquer de table en cuir

Une pince à cuir de table est un outil en bois doté de deux bras qui servent à maintenir le cuir en toute sécurité pendant la couture à la main. Ils sont reliés au milieu par une vis de réglage qui permet d’élargir ou de rétrécir l’espace entre les bras, afin d’assurer un maintien ferme autour du cuir spécifique sur lequel on travaille.

Son fonctionnement est similaire à celui d’un cheval de couture ou d’un poney de couture, mais au lieu de s’asseoir dessus, il se fixe simplement à une table ou à une autre surface de travail.

Pince à coudre en cuir

Une pince à coudre est un outil en bois doté de deux bras utilisés pour maintenir les matériaux, en particulier le cuir, en toute sécurité pendant qu’ils sont cousus à la main. Ils sont reliés au milieu par une vis de réglage qui permet d’élargir ou de rétrécir l’espace entre les bras, afin d’assurer un maintien ferme autour du cuir spécifique sur lequel on travaille.

Tout en étant similaire au poney à piquer et au cheval à piquer, la palourde à piquer est un peu plus simple et se glisse simplement sous une jambe pour la soutenir. Sa position peut être ajustée pour obtenir un angle d’accès aux points de suture approprié, ainsi qu’un confort personnel. Si l’on fait beaucoup de couture à la main, avec des pièces de cuir de taille petite à moyenne, une pince à coudre peut être utile.

Tour de couture en cuir

Une tour de couture pour le cuir est un outil en bois utilisé pour maintenir les pièces de cuir pendant qu’elles sont cousues à la main. Il est souvent utile d’avoir les deux mains libres pour les travaux de couture, et une tour de couture en cuir rend cela possible en fournissant un groupe polyvalent de pinces de maintien et de surfaces sur lesquelles fixer les pièces de cuir pour les coudre.

Elles sont généralement fixées à un plateau de table. Un bras s’étend (environ 9 à 12 pouces), sur lequel viennent se greffer deux autres bras, avec des vis pour régler leur distance. Le cuir peut être pincé entre chacun de ces bras et l’extension principale. L’extension principale peut même être positionnée plus haut ou plus bas sur l’appareil.

La flexibilité des positions et la forme de l’extension principale permettent de positionner le cuir en toute sécurité pour un certain nombre de besoins de piquage, y compris les piquages à angle droit. Pour ceux qui font beaucoup de couture sur le cuir et qui préfèrent la sensation d’une tour à coudre, c’est certainement une autre option à ajouter à la liste des outils d’artisanat du cuir. Il s’agit d’une pièce utile de l’équipement de couture du cuir.

Poinçon de couture en cuir (poinçon de couture)

Un alène de couture (également appelé alène à aiguille ou alène de couture) est un alène avec une extrémité pointue et un œil. C’est l’un des outils les plus utiles pour la couture du cuir. Il permet de faire passer les fils à travers l’aiguille et de les pousser à travers le matériau en cuir lors de la couture de deux ou plusieurs pièces ensemble.

Elle fonctionne essentiellement comme une aiguille épaisse et solide. Au lieu de le faire passer à la main, ou avec un dé à doigt, il peut être passé par la poignée, tenue par la main. C’est généralement utile, et parfois nécessaire, car les cuirs peuvent être des matériaux très résistants et épais. Le fait de disposer d’un moyen solide de faire passer le fil à travers eux peut rendre les choses beaucoup plus faciles.

Pour certains travaux, il est essentiel de disposer d’un poinçon pour coudre le cuir afin de faciliter le travail et d’obtenir un résultat optimal.

Roue de couture en cuir

Une roue de couture en cuir (également appelée roue de surpiqûre) est un outil conçu pour marquer l’emplacement des trous de couture sur le cuir. Il se compose d’une roue en métal avec des pointes acérées qui en font le tour. Lorsqu’on la fait rouler sur le cuir, les pointes laissent une légère empreinte dans le matériau. Elle sert de guide parfait pour piquer ou coudre par la suite, surtout en ligne droite.

Lorsque vous envisagez de coudre une pièce à la main, il est utile de savoir exactement où seront les trous de couture. On peut utiliser des fers à repasser pour faire ces marques, mais chaque fois que le fer est déplacé, il peut ne pas être parfaitement aligné avec le précédent. Une roulette de couture en cuir, si elle est utilisée alignée sur une règle, fournira un guide droit de marques de trous dans un modèle très cohérent.

Ces outils existent en plusieurs tailles de motifs, ce qui vous permet de trouver celui qui correspond au volume de points dont vous avez besoin par pouce. Une gamme est certainement préférable, car vous pouvez vouloir un espacement plus grand sur des pièces de cuir plus épaisses et plus grandes. Et un espacement plus petit et plus étroit sur des pièces de cuir plus petites et plus fines.

Les roulettes de couture en cuir peuvent également être utilisées une fois la couture terminée, pour passer « par-dessus » les « points ». Cela permet de les presser doucement, de les fixer plus étroitement à la surface du cuir et d’obtenir une couture plus durable et plus esthétique.

Certains rouets de surpiqûre sont équipés d’un « guide ». Il s’agit d’une pièce métallique supplémentaire qui se fixe à l’outil et permet de régler une distance variable entre le rouleau et le bord du cuir. Par exemple, si vous voulez que la ligne de point soit à 1/4″ du bord du cuir, le guide peut être réglé sur 1/4″ et, où que l’outil soit utilisé, les marques seront à une distance constante du bord.

Kit de couture en cuir

Parfois, il est plus facile d’acheter un petit kit d’outils de couture en cuir plutôt que chaque pièce individuellement. Souvent, ils contiennent suffisamment d’outils de base, d’aiguilles et de fil pour faciliter les petits travaux sans coûter cher.

Fil de cuir

Le fil à coudre en cuir est un type de fil fin, utilisé pour assembler des matériaux en cuir. Les fils sont des outils de travail du cuir très courants et existent dans une infinité de couleurs. Ils existent également en plusieurs « poids », ou épaisseurs, chacun présentant des avantages en fonction du type de cuir à coudre.

En général, les cuirs plus fins utilisent des fils plus légers et plus fins. Les cuirs plus épais seront généralement cousus avec des fils plus épais, ou de « poids » plus lourd. Le choix du poids du fil peut être une question de fonction. Par exemple, est-il suffisamment solide pour maintenir les matériaux ensemble et ne pas s’user facilement par frottement ou abrasion ? Le fil peut également être choisi en fonction de préférences esthétiques. Par exemple, la couleur convient-elle au cuir avec lequel elle est utilisée ? La taille de la couture crée-t-elle un aspect visuel agréable et fini ?

Outre les couleurs et les poids, les fils sont également disponibles dans de nombreux types de matériaux différents. Il y a tellement de fils ! 🙂 Chaque type de matériau a des propriétés uniques qui peuvent le rendre plus avantageux pour certains types de travail du cuir que pour d’autres. Voyons un peu plus sur chacun et lesquels vous pourriez vouloir ajouter à votre liste d’outils d’artisanat du cuir.

Le fil ciré pour le travail du cuir

Le fil ciré est un type de fil qui est légèrement enduit de cire. La cire rigidifie le fil et le rend plus solide. Elle permet également au fil de mieux résister à l’abrasion, à l’eau et de s’étirer moins au fil du temps.

Les fils cirés sont parfaits pour le travail du cuir, car ils offrent un fil très durable, qui se manipule bien et qui a un bel aspect. Idéal pour la couture à la main, ces fils sont disponibles dans une gamme de couleurs et d’épaisseurs (poids).

Fil de nylon collé pour le travail du cuir

Les fils de nylon (ou de polyester) liés sont des fils synthétiques très résistants. Alors que de nombreux fils sont composés de brins de matériau tordus ensemble, le nylon lié est également physiquement lié. Cela en fait un fil beaucoup plus solide. Les propriétés du nylon (essentiellement du plastique) en font un fil très solide, résistant à l’eau et à l’usure, qui dure très longtemps.

Pour de nombreux projets de travail du cuir, le fil collé est un fil de base utilisé. Ils sont disponibles dans une gamme de couleurs et d’épaisseurs, de sorte que l’on peut en choisir un qui convient le mieux au projet sur lequel on travaille. Les fils de nylon sont également parfaits pour la couture à la machine et la couture à la main.

Fil de lin pour le travail du cuir

Le fil de lin est composé de fibres de coton naturelles. Bien qu’il ne soit pas aussi solide que les fils de nylon cirés ou collés, il offre une bonne tenue pour les cuirs plus fins et les articles en cuir qui ne sont pas soumis à une forte usure quotidienne.

Tout en étant fonctionnel, le fil de lin peut également être décoratif dans le choix des couleurs. De plus, comme il s’agit d’une fibre naturelle, l’aspect du fil de lin est certainement un peu différent sur les articles en cuir finis. Si vous travaillez avec des accessoires en cuir fin ou si vous voulez essayer une finition visuelle différente, le fil de lin peut être ajouté à la liste des outils de maroquinerie.

Le fil de lin est généralement mieux adapté à la couture à la main, mais peut également être utilisé pour des applications de couture à la machine plus légères.

Dé à coudre

Un dé à coudre est un dispositif de protection qui s’adapte sur un doigt, et qui est utilisé pour aider à pousser une aiguille à travers les matériaux lors de la couture à la main. Ils peuvent être fabriqués dans de nombreux matériaux différents, y compris les métaux, les bois, les cuirs et les plastiques.

Lors de la couture à la main, l’aiguille doit être poussée à travers les matériaux à coudre. Avec certains cuirs plus épais, cela peut nécessiter une force considérable. Cette force, appliquée par un doigt sur une minuscule tête d’aiguille, peut être douloureuse ou, dans certains cas, dangereuse, surtout à la longue, en cas de coutures répétées.

Un dé à coudre recouvre le doigt et offre une surface plus dure pour pousser l’aiguille. Très astucieux ! Les dés à coudre sont disponibles en différentes tailles et en différentes finitions/styles de surface, de sorte que l’on peut en trouver un qui fonctionne le mieux avec les types d’aiguilles et le style de couture effectué. La plupart des travailleurs du cuir qui cousent à la main auront un, deux, ou plusieurs besoins autour de l’atelier.

Fil à lacer en cuir

Un fil de laçage en cuir est un outil en métal avec une extrémité pointue utilisée pour étirer et agrandir les trous de laçage lors du travail du cuir. Ils sont généralement dotés d’un manche en bois pour une prise en main confortable.

Il est préférable d’avoir une couture bien ajustée et des trous de laçage de taille appropriée sur les articles en cuir finis. Selon les outils dont il dispose, un artisan du cuir peut avoir besoin d’agrandir ou d’ajuster légèrement certains trous de laçage, et dans ce cas, un violon de laçage peut s’avérer utile.

Poinçon de couture à main

Un poinçon à coudre en cuir est utilisé pour percer de petits trous ronds dans le cuir. Ils sont généralement fabriqués en acier inoxydable, avec deux poignées, une surface de perforation et une pointe de perforation. La surface de perforation est généralement de forme circulaire et rotative, avec environ 6 trous de tailles différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.