Assurance moto : que faire face aux voleurs de 2 roues ?

En 2018, les vols de véhicules à 2 ou 3 roues motorisés ont diminué de 9 % par rapport à l’année précédente. Néanmoins, ils représentent encore un tiers des véhicules volés sur l’Hexagone. Or, la quasi-totalité d’entre eux ont été dérobés de la même façon : par la technique dite de l’enlèvement. L’assurance moto vous aide à prévenir ces événements.

La technique de l’enlèvement, le best-seller en matière de vol de deux-roues

Selon l’étude annuelle publiée par COYOTE Secure sur les vols de véhicules, en 2018, 9 motos sur 10 ont été volées grâce à la technique de l’enlèvement. Cette méthode repose sur un principe simple : utiliser la taille réduite et le poids restreint d’une moto pour en faire un véhicule facile à transporter. Ainsi, si le gabarit des motos est un réel avantage pour circuler en ville, il est un profond inconvénient en matière de vol.

Désormais, les malfaiteurs n’ont plus à manipuler le démarreur ou à découper les antivols des motos stationnées. Ils se contentent de les hisser dans un fourgon, sans même avoir à les démarrer.

Avec un taux de 93,1 %, l’enlèvement est presque devenu l’unique méthode de vol des motos en France. D’ailleurs, cette pratique a augmenté de 12,5 % entre 2017 et 2019. Pas de panique, nous vous expliquons plus tard dans l’article comment l’assurance moto vous aide à faire face à un vol.

L’enfouissement, deuxième étape pour dissimuler un véhicule volé

Comme bon nombre de motos ont un système de géolocalisation, la plupart des voleurs les emmènent rapidement dans un parking souterrain ou dans un container. Ainsi, ils brouillent les systèmes de traçage intégrés, de façon à ce qu’on ne puisse pas retrouver les deux-roues volés.

Pour preuve, toujours selon l’observatoire de Coyote Secure, on retrouve 55 % des deux-roues volés dans un sous-sol. 45 % d’entre eux se cachent dans des containers extérieurs.

Dans ces conditions, quelles mesures préventives adopter ?

De nouveaux systèmes de géolocalisation voient continuellement le jour pour déjouer les dispositifs de brouillage utilisés par les voleurs. Étanches et autonomes, ils rendent la dissimulation des véhicules volés de plus en plus difficile.

Notons que, pour être indemnisés par leur assurance moto en cas de vol, les assurés doivent respecter certaines règles de prévention. Pour limiter les risques de vol, ils doivent utiliser un antivol homologué. Leur moto doit être attachée à un point fixe et dans un emplacement éclairé la nuit et souvent fréquenté. Le dispositif d’antivol de la moto doit quant à lui passer à travers les tubes de fourches et les disques, ce qui permet d’immobiliser totalement le véhicule. Enfin, pour des raisons d’efficacité supplémentaire, les compagnies d’assurances recommandent d’utiliser deux antivols différents : l’un pour bloquer le disque et empêcher le démarrage de la moto, l’autre pour fixer le véhicule sur un point fixe. De même, des équipements d’alarme  dissuadent les malfaiteurs.

Des détails sur l’assurance moto

En souscrivant à une assurance moto, vous pouvez opter pour la garantie vol. Votre compagnie d’assurance vous indemnisera en cas de vol. En tant que motard, vous devez assurer votre moto. Mais dans une assurance moto, la garantie vol est souvent une garantie non-incluse dans la formule la plus basique. Nous vous conseillons de choisir une offre adéquate pour prévenir cet événement qui n’arrive malheureusement pas qu’aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *